Qu’est ce qu’un coach ?

La plupart des gens admettent que le développement personnel et professionnel continu est essentiel au succès de tout type de travail. Dans de nombreux cas, le coaching est davantage suggéré comme un mode de transmission de savoir, dont les objectifs sont très précis. Cet article explique la vraie définition du mot coach et les différences entre le mentorat et le coaching.

Coaching : à distinguer de la la formation

D’aucuns admettent qu’ils doivent leur réussite à leur coach. C’est ce dernier qui les aurait aidés dans leur développement personnel. Aujourd’hui, le coaching est associé au concept de soutien de la progression de carrière. Quel que soit le domaine d’activités, le coaching consiste à fournir interaction individuelle pour réaliser un apprentissage et une croissance personnalisés.

Bien que la nécessité d’un développement continu et les avantages du coaching et de l’encadrement soient clairs, ils ne peuvent pas remplacer la formation. Le coaching n’assume pas non plus la responsabilité du supérieur hiérarchique en matière de gestion de la performance. Au contraire, un coach répond aux besoins de développement individuel.

Besoin d’un coach pour l’accompagnement individuel

Un besoin de développement peut être défini comme un écart qui peut être comblé par l’acquisition de connaissances et de compétences pour accroître les capacités. Une personne aura besoin d’un coach pour des attentes et donc des résultats précis :

– Ambition personnelle d’apprentissage et de croissance

– Exigences d’un nouveau travail : modifications des fonctions, des procédures, de la technologie, etc.

– Amélioration de la performance : lorsque l’auto-évaluation, ou l’évaluation par d’autres, indique un besoin d’adaptation.

– Amélioration de carrière : pour augmenter vos chances de satisfaction professionnelle.

Mentor ou coach : reconnaître la différence

Bien que la plupart des gens s’accordent à dire qu’il existe des différences entre les deux, certains ont des idées très divergentes sur la définition du coaching et du mentorat. En effet, il existe de nombreux types d’encadrement. L’accent est mis sur le mentorat en milieu de travail, qui est le plus souvent associé au développement de carrière. Cela diffère donc du coaching de performance, le type d’intervention qui met l’accent sur la capacité d’une personne à faire son travail. De toute évidence, si le coach donne son temps libre, le client devra être très respectueux à cet égard.

Les coachs ont aussi des attentes : la formation sera gérée comme une négociation amicale entre collègues. La première conversation est une occasion de donner le ton du futur dialogue. L’ambiance de travail se fait donc dans une totale convivialité.

Etudes et formations pour devenir coach
Quelles sont les qualités et compétences nécessaires pour être coach ?